Où partir en Suisse?

Prends ton sac à dos et tes chaussures de marche. On part à la découverte des charmes de la Suisse!

Mathlide Schott, 2 avril 2021

Bahamas, Caraïbes, Andes, Australie… Et chez nous? Mais oui, on oublie souvent que la Suisse regorge de jolies petites villes et de magnifiques beautés naturelles. Il faut en profiter pour les découvrir! En effet, à cause de (ou grâce à?) la pandémie, les nombreux-ses touristes étranger-ère-s ne sont pas là! Alors profitons-en pour nous rendre dans les endroits helvétiques qui ont l’habitude d’être anvahis de touristes. Voici deux petites idées d’escapades.

Le Tessin

Ce magnifique canton qui se situe loin de chez nous. Ce n’est pas grave! Utilise les tips que je t’ai donnés dans cet article et pars à la découverte de ce canton! 

Pour ma part, j’ai réservé une nuit dans la chaleureuse ville de Locarno, située au milieu du Tessin. J’ai donc commencé par visiter le bourg en sillonnant ses charmantes rues et les rives du Lac Majeur. On a la possibilité de prendre de la hauteur sur la ville en grimpant à Orselina, où trône le monastère de Madonna del Sasso. Et quelle vue splendide sur le lac et la ville! Il y a un chemin pour redescendre à pied jusqu’au centre de Locarno. Depuis ce même centre, il est possible d’emprunter un bus jusqu’à Ascona, une commune adjacente à la ville. Charme et architecture à l’italienne, petites plages au bord du lac, palmiers: j’ai cru un instant que j’avais passé la frontière et que j’étais en Italie…

Sur le chemin du retour, j’ai fait une petite halte à Lucerne pour y visiter la ville (c’était sur le trajet du train, alors j’en ai profité!). Le Kapellbrücke était dégarni de touristes!! C’est assez rare pour le signaler! C’est un des points positifs de la pandémie…

Le Tessin, je le redis, est un canton incroyable qui nous fait penser qu’on n’est pas réellement en Suisse. Je conseille presque de réserver une deuxième nuit afin d’avoir le temps de se rendre jusqu’à Lugano qui est à 30 minutes de train de Locarno et de faire une petite halte à Bellinzona qui se trouve sur le trajet du retour. Prévois également une balade dans le Val Verzasca situé à moins de 45 minutes de bus de Locarno.

Pas beaucoup de risques de s’ennuyer au Tessin! 

L’Oberland bernois

Récemment, j’ai eu l’occasion de me rendre dans l’un des endroits les plus prisés (et les plus chers du coup) de Suisse : l’Oberland bernois.

Pour l’hébergement, j’ai réservé deux nuits dans une petite auberge bon marché au centre d’Interlaken. Une ville qui se situe, comme son nom l’indique, entre deux lacs : le lac de Brienz à l’est et le lac de Thoune à l’ouest. Depuis Interlaken, le réseau ferroviaire permet de se rendre à pleins d’endroits! La classe! 

Pour commencer, en me rendant à Interlaken, j’ai fait un arrêt à Berne afin de me promener dans la ville et rendre visite à Björg, Ursina et Finn (les habitant-es-s de la fosse aux ours). 

Arrivée à destination en fin d’après-midi, je me suis rendue jusqu’au petit village de Brienz: les montagnes, le lac, le village: sublime! Rien que la vue depuis le train sur l’entièreté du trajet en vaut la peine! 

En été, à Brienz, il est possible de faire le Brienz Rothorn Bahn, qui offre une vue panoramique au-dessus du lac de Brienz.

Le lendemain, le train m’a emportée jusque dans les montagnes à Kandersteg, qui est une petite station de ski familiale. J’y ai pris les télécabines et j’ai ensuite marché pendant une heure pour arriver à mon but : l’Oeschinensee. Un peu déçue parce que je pensais qu’il n’allait pas être gelé, mais tout de même magnifique ! À noter que c’était le jour où le sable du Sahara volait au-dessus de nos têtes.

Retour au village de Kandersteg. J’ai pris les transports publics pour me rendre au Blausee. Je n’y serais jamais allée en temps normal car c’est un endroit très touristique. Covid = moins de monde, ouf! Le tour est fait très rapidement, mais la couleur du lac est à couper le souffle. Il y a également sur place une pisciculture. Mais bon, la plupart des gens étaient intéressés à faire leur plus jolie photo pour la poster sur Instagram…

Retour au village de Kandersteg. J’ai pris les transports publics pour me rendre au Blausee. Je n’y serais jamais allée en temps normal car c’est un endroit très touristique. Covid = moins de monde, ouf! Le tour est fait très rapidement, mais la couleur du lac est à couper le souffle. Il y a également sur place une pisciculture. Mais bon, la plupart des gens étaient intéressés à faire leur plus jolie photo pour la poster sur Instagram…

Le lendemain, depuis Interlaken, j’ai pris le train direction Lauterbrunnen. Tu sais, ce petit village qui fait fureur sur les réseaux sociaux de par sa beauté! Je confirme, c’est vraiment le cas! Depuis Lauterbrunnen, il est possible de prendre le train pour monter sur Wengen ou encore plus haut à la Kleine Scheidegg. J’ai choisi de monter à pied jusqu’à Wengen (ouh, que c’était fatigant!) et de prendre le train jusqu’à la Kleine Scheidegg. 

Arrivé-e-s en haut, si  les conditions sont bonnes, il est possible d’observer la Jungfrau, l’Eiger et le Mönch, puis de continuer son ascension jusqu’au “Top of Europe” de la Jungfrau (attention, les prix pour ce dernier sont relativement élevés). Si, au contraire, on ne voit pas à 10 mètres, pas de panique! Il est possible de louer une luge pour descendre sur Wengen ou de l’autre côté, sur Grindelwald. Une descente de plus d’une heure t’attend! Enjoy!

Via Giphy

Gros points positifs:

L’Oberland bernois est très très bien desservi en termes de transports publics et il est très facile de se rendre partout où l’on veut. Étant donné les conditions sanitaires, il n’y avait vraiment pas beaucoup de monde et c’est l’idéal!

Autres suggestions… 

De nombreux endroits méritent encore d’être mentionnés dans cet article. En voici une petite liste non-exhaustive. 

En Suisse alémanique: la région du lac des Quatre Cantons avec ses traversées en bateau, le sommet du Titlis, Engelberg et Andermatt. Les villes de Bâle, Zürich et Saint-Gall. Les chutes du Rhin à Constance. La région de Zermatt. Et tant d’autres!

En Suisse romande:

Le Valais avec ses montagnes, toutes ses belles promenades et ses bisses. La région de la Gruyère. Les villes de Lausanne, Genève, Fribourg et Neuchâtel (héhé…). Les rives du Lac Léman avec les vignobles du Lavaux, le Jura avec ses Franches-Montagnes. Et ce n’est pas tout!

Si tu souhaites d’autres idées d’escapades un peu plus détaillées, n’hésite pas à me le faire savoir et je prendrai plaisir à écrire un nouvel article, bon voyage !

Vous pourriez aussi aimer…

Biscuits sablés à tomber!

Biscuits sablés à tomber!

5 minutes, 5 ingrédients, 5 astuces: notre série gourmande et facile à faire chez toi! Siméon Calame, 1er avril 2021 Ce qu'il te faut 4 jaunes d’œuf80g de sucre165g de beurre mou230g de farine6g de fleur de sel Comment tu fais Fouette les jaunes et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir toutes les dernières infos et ne pas louper nos derniers blogs

You have Successfully Subscribed!

Share This