John Bonham, le batteur de Led Zeppelin 

Par Florian Wolfer

Le musicien du groupe de rock britannique est souvent désigné comme le meilleur batteur de l’histoire.

Le batteur John Bonham à l’oeuvre

Source: live for live music

John Bonham, le batteur souvent qualifié comme le meilleur de tous les temps. Il a créé sa légende avec le groupe Led Zeppelin entre 1968 et 1980. Portrait du surnommé «Bonzo» entre talent, succès, amitié et fin tragique.

John Bonham est né le 31 mai 1948 dans le Worcestershire en Angleterre. Sa passion pour la batterie a commencé dès son plus jeune âge. Il a rêvé de jouer de cet instrument dès ses 5 ans: «J’avais l’habitude de jouer sur un réservoir de sel de bain avec des fils au fond et sur une boîte à café ronde avec un fil lâche fixé pour donner un effet de caisse claire. De plus, il y avait toujours les casseroles et poêles de ma mère. Quand j’avais dix ans, ma maman m’a acheté une caisse claire. Mon père m’a acheté mon premier kit de batterie complet quand j’avais 15 ans. C’était presque préhistorique. La majeure partie était rouillée.» 

La carrière de «Bonzo» décollera finalement le 8 février 1968 au Marquee club de Londres. Ce club est une institution de la capitale du Royaume-Uni. Sa scène avait notamment déjà été foulée par les Who, les Pink Floyd ou encore les Rolling Stones. Il se produit avec son groupe Bandy of Joy. John Bonham apprécie ce groupe, surtout le chanteur, Robert Plant. Ce duo chanteur/batteur marque les esprits au Marquee en reprenant divers morceaux à sa sauce avec de la percussion, des solos en tous genres et une voix qui deviendra légendaire. La presse décernera à John Bonham le titre de batteur le plus bruyant de Londres ce soir-là. Les deux hommes se rendent tout de même compte qu’ils ne pourront pas toucher les sommets avec les deux autres membres de ce groupe.  

Les débuts d’un quatuor légendaire 

Le duo se retrouvera quelques mois plus tard, en juillet 1968 dans un sous-sol de Chinatown à Londres. John Bonham et Robert Plant y retrouvent le bassiste John Paul Jones et le guitariste Jimmy Page, deux musiciens qui dominent déjà le rock comme personne. Les quatre futurs meilleurs amis du monde jouent ensemble pour la première fois. Ils remarquent tous qu’un des membres du groupe leur permettra de gravir les échelons. Derrière sa batterie, le virtuose «Bonzo» impressionne en cassant les codes et en jouant des rythmes puissants. Il réinvente l’usage de la batterie dans un groupe rock en prenant toute sa part de soliste. Le groupe The New Yarbids est né. Ce nom a été proposé par Jimmy Page qui faisait, avant cela, parti d’un groupe nommé les Yarbids. 

Led Zeppelin, vers 1970; de gauche à droite: John Paul Jones, Robert Plant, Jimmy Page, John Bonham.

Wikipedia

Leur première scène ne va toutefois pas se dérouler en Angleterre. Ils vont se produire en Scandinavie avec un premier concert au Danemark, le 7 septembre 1968. A la suite de cela, ils vont enregistrer leur premier album en studio. Le groupe signe un contrat de cinq ans avec la maison de disques Atlantic Records et obtient une avance 200’000 dollars, une somme astronomique pour un groupe encore totalement inconnu. Même si les concerts s’enchaînent, que la renommée du groupe décolle et que le talent de John Bonhan commence à être reconnu, le batteur ressent un manque. Il n’a plus le temps de respirer, de répéter, sa femme et son enfant lui manque et son malaise persiste. John Bonham arrive toutefois à passer outre et continue de suivre la cadence du groupe.  

Les New Yarbirds changeront finalement de nom le 9 novembre 1968 pour celui de Led Zeppelin. Le nom de ce groupe vient du batteur du groupe The Who, Keith Moon. Ce dernier n’aurait pas cru à l’avenir de notre quatuor et aurait prédit qu’il allait «se crasher comme un Zeppelin de plomb (lead zeppelin en anglais)». Le guitariste Jimmy Page décide de lui répondre en réutilisant sa formulation pour le nom de son groupe. La lettre A du mot lead est toutefois retirée par le groupe britannique. Il a à ce moment-là une connotation négative liée à la drogue aux Etats-Unis.  

Led Zeppelin 

John Bonham et ses trois amis jouent leur premier concert sous ce nom le 9 novembre 1968. Ils connaitront l’apogée de leur carrière entre 1971 et 1975. Leurs albums Led Zeppelin, I, II, III, IV permettent au quatuor de faire partie des plus grands groupes de rock du monde. Ils rivalisent avec les Rolling Stones et les Who. John Bonahm est devenu une star mondiale, il est à ce moment-là déjà qualifié comme l’un des meilleurs batteurs de la planète, voire le meilleur. Cependant, les albums, les tournées et la pression font du tort à «Bonzo». Il boit énormément et se bourre d’anti-dépresseur mais ne touche toutefois pas à la drogue, au contraire de Robert Plant.  

En 1975, Led Zeppelin va lever le pied à la suite d’un accident de Robert Plant. Ils suppriment leur tournée en été 1975 et se retrouve à Jersey avec leurs familles. Une aubaine pour John Bonham qui peut profiter de ses deux passions: sa famille et la musique. Les quatre hommes en profitent pour écrire la majorité des titres de leur nouvelle album Presence qui sortira en mars 1976.  

Led Zepplin devient l’attraction numéro une dans le monde du rock avant la sortie de cet album. Leurs ventes explosent et dépassent notamment celles des Stones. John Bonham montre son talent sur la scène chaque soir. Il est l’auteur d’un solo de batterie devenu légendaire: Moby Dick. Une minute “d’instru” puis on laisse  «Bonzo» jouer seul devant la foule. Ce solo peut parfois durer plus de trente minutes ! John Bonham fait le show. Il utilise toute une série d’instruments comme des congas, des timbales, un gong et n’hésite pas à lancer ses baguettes en l’air pour utiliser ses mains et obtenir d’autres sonorités.  

L’année 1976 sera toutefois plus compliquée pour notre quatuor. L’album Presence est mal reçu, les blessures de Robert Plant et son addiction ne s’arrangent pas et le groupe ne jouera pas de concerts cette année-là.  

En 1977, le groupe repart de plus belle et entame ce qui sera sa plus grande tournée américaine depuis sa création. Une tournée toutefois stoppée en juillet. Le groupe apprend le décès du fils de Robert Plant. Il rentre en Angleterre. Ce drame fera tomber les quatre membres de Led Zepplin dans l’abîme. Ils commencent à consommer drogue et alcool. 

La mort de John Bonham et la fin du groupe Led Zeppelin 

Nous sommes en septembre 1980. Le groupe britannique veut démarrer une nouvelle tournée aux Etats-Unis. John Bonham ne va pas mieux, loin de là. Il continue de boire et se nourrit d’anti-dépresseur. Le 25 septembre survient le drame qui sera fatale au groupe. John Bonham est sorti la veille pour une soirée bien arrosée. Durant la nuit, alors qu’il est inconscient, il vomit et s’étouffe. Le lendemain, le bassiste John Paul Jones le retrouve sans vie dans son lit.  

Le 4 décembre 1980, un communiqué officiel signé Led Zeppelin, pour la dernière fois, tombe. Il annonce : «Nous tenons à faire savoir que la perte de notre cher ami et le profond sens de l’harmonie indivisible que nous ressentons, nous-mêmes et notre manager, nous ont conduits à décider que nous ne pouvions plus continuer comme nous étions». C’est une singularité à cette époque de dissoudre un groupe lors de la mort de l’un de ses membres. Les autres musiciens de notre quatuor jugent impossible de remplacer un batteur du calibre de «Bonzo» et continueront des carrières solos, avec succès.  

Les trois hommes rejoueront toute de même ensemble deux fois après ce tragique incident. Ils seront accompagnés pas Jason Bonham, le fils de John, à la batterie.  

J’ai tenu à écrire cet article sur Led Zepplin et John Bonham pour vous faire découvrir un groupe qui reste, pour moi, toujours aussi légendaire à travers les âges. L’histoire du quatuor britannique nous montre aussi la face sombre du rock des années 70. J’espère toutefois vous avoir appris et fait découvrir un groupe que j’apprécie. Je vous conseille finalement d’aller écouter quelques titres comme Stairway to Heaven, Black Dog ou encore l’indémodable hit : Immigrant Song.

https://www.rtbf.be/article/john-bonham-alias-bonzo-portrait-du-batteur-de-legende-de-led-zeppelin-11289364 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Led_Zeppelin 

https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Bonham 

https://www.ledzeppelin.com/?frontpage=true& 

Images:

Image de titre: https://en.wikipedia.org/wiki/Led_Zeppelin

Le quatuor: https://liveforlivemusic.com/features/remembering-led-zeppelin-john-bonham/ 

Vous pourriez aussi aimer…

Escapade à Barcelone

Escapade à Barcelone

Envie de passer quelques jours au soleil ? Nous vous proposons une petite escapade culturelle et gastronomique à Barcelone

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir toutes les dernières infos et ne pas louper nos derniers blogs

You have Successfully Subscribed!

Share This