Rock, t’es où?

Par Giulia Costa

Devant les nouvelles tendances musicales, que deviennent le rock et ses groupes emblématiques? Doit-on se sentir nostalgique d’une époque révolue, ou innover vers de nouveaux genres? Petite réflexion autour de la question.

Le rock, quelque chose de « magique »

Combien de nous reconnaît encore le «riff» de guitare de certaines chansons, comme Snow des Red Hot Chili Peppers, l’intro de batterie de My Sharona du groupe The Knack, l’intro de Eye of the Tiger des Survivor ou encore les chorus de Europe, Livin’on a Prayer de Bon Jovi et de Guns N’ Roses ? Seulement en lisant le nom de ces artistes, leurs titres nous restent en tête (probablement les fredonne-t-on déjà) et on pourrait continuer à en citer: Queen, Toto, U2, Aerosmith, Van Halen et j’en passe.

La musique reste toujours quelque chose de magique que l’on n’a jamais réussi à expliquer. Il semble qu’une nouvelle musique, qui nous laisse vraiment quelque chose, soit aussi très difficile à créer. En fait, on pourrait dire que les nouvelles chansons se ressemblent toutes. Ainsi, c’est plus difficile de se rappeler d’un chorus ou d’un «riff» spécifique, surtout que certains genres comme le rock semblent disparaître de plus en plus, remplacés par les nouvelles modes qui, elles, ne sont pas comparables à l’effet que la grosse caisse et les basses laissent dans notre cœur.

C’est sûr que le rock ne doit pas nous rendre nostalgiques, mais nous faire réfléchir et prendre conscience que oui, il y a toujours de la nouvelle musique, mais cette dernière nous laisse-t-elle quelque chose de vrai et d’authentique? 

Apprendre du passé pour « créer »

Beaucoup parmi les artistes modernes produisent une chanson après l’autre sans nous laisser le temps de comprendre le message réel, à la différence par exemple du rock ou d’autres genres historiques, qui laissent une vraie empreinte. On pourrait dire qu’on suit les nouveaux artistes par mode, ou parce que les amis les suivent. On se sent obligés de faire la même chose, sinon on reste isolés. Mais est-il vraiment important de faire comme les autres? Ou est-ce mieux de suivre sa propre route? La deuxième proposition semble plus plausible, n’est-ce pas?

Le rock est et sera toujours un pan de l’histoire de la musique que l’on ne pourra oublier. Soit il plaît, soit il ne plaît pas. Comme lors de la toute première fois, on ressent toujours les mêmes émotions et devons reconnaître sa génialité et la technique des chanteurs et des musiciens. Cela vaut aussi pour tous les autres genres. 

C’est plus ou moins comme dire que Elvis est Elvis, ou Michael Jackson est Michael Jackson: ils sont des génies et des Artistes avec un A majuscule. Certains pourraient dire que ces stars sont du passé, donc que cela ne vaut pas la peine de les écouter. Mais en même temps, il est aussi vrai que l’on apprend du passé, donc d’une manière, c’est aussi juste de les écouter ; au moins une fois dans sa vie.

Que nous reste-t-il donc? Le passé de l’histoire de la musique ne peut être changé, mais selon ce que l’on écoute, on pourrait créer une musique de qualité, même autre que le rock ; on reste en attente de nouveaux génies.

Quelques titres emblématiques

  •  “Livin’ on a Prayer” – Bon Jovi

Live https://www.youtube.com/watch?v=keZ0vigZz3Y

  •  “Snow (Hey Oh)” – Red Hot Chili Peppers

Live https://www.youtube.com/watch?v=2Km2rI2kwnQ

  • “It’s my life” – Bon Jovi

Live https://www.youtube.com/watch?v=nPr0P8HrrlY

  • “My Sharona” – the Knack

Live https://www.youtube.com/watch?v=JoUWLsh-WtU

Vous pourriez aussi aimer…

Le Récap Actu (3)

Le Récap Actu (3)

Dans ce « Récap Actu », on vous propose un rapide tour des infos et évènements qui ont marqué les deux dernières semaines.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir toutes les dernières infos et ne pas louper nos derniers blogs

You have Successfully Subscribed!

Share This