Les modes alternatives (1) – La mode lolita

Par Jessica Kormann

Du Japon à l’Europe, découvrez la mode lolita, cette tendance populaire qui ne cesse de faire parler d’elle.

Histoire et origines

Il faut voyager quelque 40 années auparavant pour revenir aux balbutiements de la mode lolita. Inspirée de la mode européenne rococo et de l’époque victorienne, cette tendance est apparue dans le quartier de Harajuku, à Tokyo, dans les années 1980. Il a cependant fallu attendre 1987 et une publication du magazine japonais Ryuko Tsushin pour que le terme de « lolita » soit associé à une tendance vestimentaire. À cette période pourtant, le terme est connoté négativement, et compare la lolita à une femme plus chic, dont elle n’atteindra jamais les standards (Crimson Reflections, 2022).

Nous pouvons relier cette opinion négative à la première apparition célèbre du terme ‘lolita’, en 1955. Cette année-là, Vladimir Nabokov, un auteur russe, publie Lolita, un roman contant l’histoire d’une fillette de 12 ans, surnommée Lolita et fantasmée par son beau-père. Bien que la mode dont nous parlons ici n’ait rien à voir avec cette sexualisation malsaine au regard des enfants, de nombreuses personnes les associent encore. Ainsi, les adeptes de la mode lolita peuvent être perçu-e-s comme des personnes refusant de grandir et sexualisant les comportements et vêtements enfantins.

De ce fait, il est important de se méfier et d’éviter les associations faciles lorsque l’on se renseigne à ce sujet. Observons, à titre d’exemple, que la page Wikipédia décrivant le terme ‘nymphette’ l’associe directement à celui de ‘lolita’. Or, ce premier terme désigne des personnes dont les actions visent à sexualiser des vêtements et comportements enfantins. Son explication est en fait directement tirée du roman de Nabokov, dans lequel le beau-père de Lolita se décrit comme un “nympholepte”, faisant de Lolita une nymphette. En se renseignant sur la mode lolita, il est donc important de différencier ces deux concepts, afin de ne pas former de fausses croyances.

Aux antipodes de la tendance nymphette, la mode lolita porte d’ailleurs les valeurs de la pudeur, la féminité et l’innocence enfantine. Ses adeptes recherchent donc davantage à conserver l’aura d’innocence que portent les enfants qu’à faire de leurs comportements des fantasmes.

Pour terminer cette entrevue historique, notons que si la tendance lolita peut être adoptée par tout un chacun, elle désigne le plus souvent une mode catégorisée ‘féminine’. Sa version ‘masculine’ est en effet appelée « ouji » et ne désigne pas exactement les mêmes types de vêtements (K. J. Rasa, 2023). Enfin, si ces tendances sont moins populaires aujourd’hui, elles semblent globalement plus acceptées.

Catégories vestimentaires

Quand nous entendons le terme ‘lolita’, différentes catégories vestimentaires peuvent nous venir à l’esprit. Cependant, les bases d’une tenue de lolita sont globalement les mêmes. Celles-ci se composent d’une robe ou d’une jupe – de forme trapèze ou cloche – accompagnée d’un jupon pour lui donner un air bouffant, d’une blouse comprenant un col imposant et des fioritures comme de la dentelle, de chaussettes ou collants présentant des motifs semblables à ceux de la robe ou jupe, de chaussures de type Mary Janes, bottes ou Rocking Horse, et enfin d’accessoires tels que des serre-tête, gants de dentelle, ombrelles et sacs à main. Les robes et jupes arrivent traditionnellement au niveau des genoux ou légèrement en dessus ou en dessous.
Après cette petite précision, nous pouvons nous pencher sur les différentes catégories de lolita, dont les plus connues sont les Sweet, Gothic, et Classic lolita.

Les Sweet lolita, comme leur nom l’indique, sont caractérisées par un style plutôt doux. Cette tendance privilégie en effet les couleurs pastelles et les motifs mignons comme les animaux, les cœurs ou les sucreries. Elle préfère également les jupes cloches et les accessoires fantaisistes. Selon moi, cette catégorie se rapproche le plus de l’image typique de la lolita vêtue de manière à rappeler l’enfance.

La Sweet lolita

Les Gothic lolita, quant à elles, embrassent un style plus sombre, avec notamment une gamme de couleurs foncées et des motifs comme des chauves-souris, des cercueils ou des crânes. Les courbes de leurs vêtements rappellent toujours l’enfance, mais leurs motifs en sont plus éloignés.

Enfin, les Classic lolita visent à être élégantes plus que mignonnes. Elles privilégient ainsi des jupes trapèzes et des motifs simples. Leurs couleurs sont neutres et comprennent, par exemple, le brun, l’ivoire, ou le crème.

Au-delà de ces catégories typiques, la mode lolita peut se dériver en de nombreuses autres versions. Pour un côté plus sobre, on optera par exemple pour le style Casual lolita, qui inclut un jupon moins bouffant, peu d’accessoires, et parfois un vêtement comme le cardigan afin de se donner un air plus passe-partout. En revanche, pour rompre avec la tradition, on pourra s’orienter vers l’Ero lolita, un style comprenant des jupes plus courtes et permettant de montrer davantage de peau. Attention cependant à ne pas associer ce style aux nymphettes évoquées plus haut. L’Ero lolita reste une lolita et partage ainsi des valeurs semblables.

Une personne qui chercherait à s’initier à la tendance lolita et assemblerait des pièces trop éloignées de celle-ci ou de mauvaise qualité pourrait être qualifiée de ‘ita’, un terme péjoratif désignant « une tenue de lolita mal assortie » (K. J. Rasa, 2023). Cette situation arrive en général aux personnes débutant dans cette mode, qui ne parviennent pas toujours à en comprendre les subtilités.

Démocratisation

Maintenant que nous avons exploré l’origine et les différentes catégories de la mode lolita, il nous reste à observer en quoi cette tendance est représentée dans la vie quotidienne, notamment dans les médias et la culture populaire. Comme nous l’avons évoqué plus haut, la première évocation de la mode lolita remonte à 1987. Cependant, il faudra attendre 2001 pour que le premier magazine dédié à cette tendance voie le jour : Gothic & Lolita Bible. Il est à noter qu’il n’est pas uniquement dédié à la mode lolita, mais également à la mode gothique.

La Gothic lolita

À la même époque, de nombreux médias s’emparent de cette tendance. On retrouvera entre autres des vêtements lolita dans les mangas Kamikaze Girls, paru en 2002, et Paradise Kiss, paru en 2000, ou encore dans le jeu vidéo Danganronpa sorti en 2010.

En parallèle, on peut constater une apparition croissante de la tendance lolita en Europe et un embrasement des médias d’information autour de ce phénomène. Ainsi, en 2006, un épisode de Zone interdite explore le monde des passionnés de la culture japonaise, incluant des lolitas. Le ton réprobateur et les termes utilisés tout au long de ce reportage laissent d’ailleurs penser que cette tendance n’était pas acceptée, et surtout incomprise, par une partie de la population.

Il semble cohérent de supposer que la popularité de ce genre d’émissions a desservi la cause des lolitas en les faisant passer pour de jeunes personnes incapables de réaliser l’absurdité de leurs choix vestimentaires. Les journalistes qualifient notamment les adeptes de ce style de « poupées excentriques » (Zone interdite, 2006), un terme peu flatteur, et expliquent très peu les tendances en elles-mêmes.
Neuf ans plus tard, en 2015, un reportage de La Vie mentionne à nouveau une jeune lolita, mais le ton semble avoir légèrement changé. En effet, cette fois-ci, le reportage en lui-même est plus neutre et les critiques viennent principalement des personnes interrogées.

Tout n’est pas parfait, mais la différence entre ces deux documentaires laisse penser à une évolution de la mentalité menant à une plus grande tolérance. Alors que dans le premier reportage, les commentateurs jugeaient explicitement le style des jeunes femmes, le phénomène est moins marqué dans le second. Nous pourrions bien sûr évoquer d’autres points concernant ce type de documentaires, mais le mieux est de vous faire votre propre avis en visionnant différentes émissions.

De nombreux articles et vidéos concernant la tendance lolita ont été développés depuis 2015, et ce qui en ressort est une tolérance de plus en plus importante pour cette mode alternative. Cependant, selon plusieurs personnes, bien que la tendance lolita s’observe encore, elle n’est plus aussi populaire aujourd’hui que dans les années 2000, en tout cas au Japon.

Sources

Crimson Reflections. (18 novembre 2022). Response to ‘A critique of Lolita fashion’. Consulté le 23 novembre 2023 sur https://www.rainedragon.com/response-to-a-critique-of-lolita-fashion/

Jean Fourne (reposte de Zone Interdite). (7 août 2014). Reportage sur les KIKOOJAPS (weeaboos) 2006 [Vidéo]. Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=qy6Sf_gkqRU

K. J. Rasa. (18 mars 2023). Various Types of Lolita Fashion (Briefly Explained) [Vidéo]. Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=gIpny1I9FB8&list=WL&index=3

Lolita fashion wiki contributors. (n.d.). Consulté le 24 novembre 2023 sur https://lolitafashion.fandom.com/wiki/Lolita_Fashion_Wiki

Lovely Lor. (22 mai 2020). Lolita Fashion Explained in 5 minutes [Vidéo]. Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=A7V3CVEa80E&list=WL&index=3

Wikipedia contributors. (n.d.). Nymphette. Consulté le 22 novembre 2023 sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Nymphette

Images

Rebels Market. (2023). Lolita Fashion: What Is It And Where Did It Come From?. https://www.rebelsmarket.com/blog/posts/lolita-fashion-what-is-it-and-where-did-it-come-from

Lolita Fashion Wiki. Gothic Lolita. https://lolitafashion.fandom.com/wiki/Gothic_Lolita

Lolita Fashion Wiki. Sweet Lolita. https://lolitafashion.fandom.com/wiki/Sweet_Lolita

Vous pourriez aussi aimer…

Escapade à Barcelone

Escapade à Barcelone

Envie de passer quelques jours au soleil ? Nous vous proposons une petite escapade culturelle et gastronomique à Barcelone

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir toutes les dernières infos et ne pas louper nos derniers blogs

You have Successfully Subscribed!

Share This